Festival Constellations 2020

Festival Constellations 2020

Du 4 au 6 septembre

Villette Makerz, laboratoire collaboratif du Parc de la Villette pour relier l’idée à la matière, invite, pour cette quatrième participation à Jazz à la Villette, sept collectifs parisiens de jazz – le Collectif La Casserole, Coworking, Déluge, Fondeur de Son, Real Time Music, Loo et Zoot – à tisser une programmation qui donnent à voir la richesse de chacun des musiciens et la vitalité de ces collectifs.

A l’instar des collectifs maker qui mettent l’accent sur l’apprentissage informel, communautaire, collaboratif motivé par l’association, les collectifs de Jazz contribuent à une approche participative et réinventant de nouvelles voies du Jazz, plus proches des publics et plus hybrides dans leurs expressions. Ces collectifs regroupent une variétés de groupes et projets musicaux au sein desquels les musiciens déploient les différentes facettes de leurs dons naturels et énergies créatives.

4 Septembre

12h00 –18h00 :
Masterclass Real time music avec Stephane Payen (Payant, sur inscription)
Les apports rythmiques issus des musiques de traditions orales

Real Time Music organise à destination des musiciens professionnels ou pré-professionnels des masterclasses données par des artistes reconnus internationalement (Tony Malaby, Myra Melford, Brice Wassy, Dominique Pifarély, Olivier Py…). 
Cette année encore les participants seront invités à enrichir leur pratique de l’improvisation et de la composition avec un grand nom de la scène jazz/musiques improvisées française.
Elle est destinée à tout instrumentiste ou vocaliste pratiquant l’improvisation, de niveau professionnel ou pré-professionnel.

 

18h30 – 21h00 : 
Musiciens de Jazz : à la recherche de nouvelles formes (Conférence/discussion)
Le musicien doit mettre en œuvre nombre de compétences qui n’ont rien à voir avec son savoir musical pour subsister, créer ses œuvres et les diffuser. Autour de chercheurs, d’artistes, de représentants de structures culturelles, nous proposons d’échanger sur les nouvelles formes de diffusion et la place que les artistes peuvent y prendre.

5 septembre

14h00 – 15h00 :
Le Jardin (Concert)
La musique du JarDin, tout en exploitant le langage du jazz dans l’improvisation, puise ses influences autant dans l’écriture contemporaine (seconde école de vienne) que chez les maîtres du rock progressif (Zappa, King Crimson…) et les concepteurs du jazz actuel (Steve Lehman, Donny McCaslin, Kneebody, John Hollenbeck, David Binney…).
Lien vidéo

15h30 – 16h30 :
Elastic Tribe (Concert)
C’est l’envie d’une écriture commune, de compositions de chacun des membres du groupe et des arrangements et développements pensés ensemble. Le nom de la formation Elastic Tribe décrit aussi bien notre ligne artistique (un répertoire né de nos envies, sans barrière stylistique) que la naissance et l’existence de ce projet : la création d’une tribu, une aventure tant humaine que musicale.
Lien musique

17h00 – 18h00 :
K.O.K.O (Concert)
K.O.K.O c’est Thomas Caillou à la guitare et Yannick Lestra au Fender Rhodes. Les deux musiciens officient déjà ensemble dans Oko Oko et proposent ici une collaboration complètement improvisée en duo. Naviguant entre musique répétitive, noise, beats abstraits, K.O.K.O propose un univers polymorphe et puissant qui questionne les frontières du langage et de l’interaction.

18h30 – 19h30 :
Penrose Trio (Concert)
Penrose et son impossible triangle, à moins qu’un pas de côté nous permette de voir, d’entrevoir autre chose. En l’absence d’instruments harmoniques, le trio trouve son équilibre à travers le travail du son, du contrepoint et de la polyrythmie. Ses compositions se nourrissent de l’énergie du jeu, de l’improvisation et des textures variées.
Lien vidéo

6 septembre

14h00 – 15h00 :
LynX Trio (Concert)
Formé en 2013 par Gabriel Gosse, LynX Trio développe un jazz ouvert et moderne dans lequel l’énergie du rock s’invite avec fougue. Servies avec nuance et cohésion, les compositions conjuguent traits fulgurants et retenues pleines d’intériorité. Evitant le «déjà vu» d’une formation traditionnelle, ce combo survitaminé tisse un univers sonore élégant et actuel.
Lien vidéo

15h30 – 16h30 :
Zoot Octet (Concert)
Le Zoot Octet est porté par de jeunes musiciens qui s’emploient à proposer des créations originales et ambitieuses, à l’image du projet « Zoot Suite » (qui fait se rencontrer un octet de jazz et un quatuor à cordes) ou « Pannonica » (spectacle musical autour de la figure mystérieuse de la baronne du jazz « Pannonica », avec Natalie Dessay).
Lien vidéo

17h00 – 18h00 :
Castro Quartet (Concert)
Créé et porté par Miguel Castro, guitariste, à partir de ses compositions. Composé de Rémi Liffran à la contrebasse, Thibault Ragu à la batterie, Jean-François Petitjean au saxophone. Les inspirations sont plurielles : l’album d’Henri Texier (Sand Woman) , les disques de Michael Brecker avec Pat Metheny, l’album de the Bad Plus avec Joshua Redman. Ces influences ont en commun de privilégier la mélodie ce que recherche aussi M. Castro.
Lien vidéo

18h30 – 19h30 :
Chrones (Concert)
Évoluant dans un univers musical riche et stimulant où l’abolition des frontières stylistiques est une norme et la création une nécessité, le groupe de Jazz Grunge CHRONES pioche impunément dans les abysses du Jazz, la profondeur des traditions et la fulgurance des groove à haute pression pour délivrer une beauté qui lui est propre.
Lien vidéo

Retour en images de l'édition 2019